Veel gestelde vragen This is a new feature at this site. An interactive way to talk about the genealogies

The owner of this website pays about 400 dollar per month to keep this webiste in the air. In order to view the data follow this link donate any amount you want. Now also possible on a bankaccount in the Netherlands, made possible by the familybank . The site gets 80.000 hits daily. Please click on the advertisements to generate money for me

Home Search Login  
Print Bookmark


Brides-Les-Bains, Rhône-Alpes, France



 


Notes: Brides-les-Bains est une commune française, située dans le département de la Savoie, en région Rhône-Alpes.
Histoire
Dès l'Antiquité, le site est connu pour les vertus de ses eaux.
Aux XVIe et XVIIe siècles, les archevêques de Moûtiers apprécient les eaux thermales du hameau des Bains. Des doses étonnantes sont prescrites par les médecins : 50 à 60 verres par jour.
En 1653 puis en 1774, les débordements de la rivière, le Doron de Bozel, ensablent les sources.
En 1818, une catastrophe naturelle en amont de la vallée, vers Champagny-en-Vanoise, libère une énorme masse d'eau avec comme conséquence la mise au jour d'un massif rocheux d'où se mit à jaillir la source thermale actuelle, permettant la création de la station moderne. Le docteur Hybord réalise la première analyse des eaux et l'École des Mines diagnostique une eau aux vertus exceptionnelles ; le rapport du docteur Ducis est éloquent : « Une eau effaceuse de maux, extraordinaire par ses qualités, qui peut tout guérir, épilepsies, cathares, migraines, goutte, rhumatismes, douleurs d'articulation et autres ».
Dès l'année suivante, en 1819, la première société d'exploitation est fondée et les premières cabines de soins sont construites.
À partir de 1825, à l'initiative du docteur Philbert, la thérapeutique est affinée est s'oriente vers le traitement de l'obésité. La station, désormais spécialisée dans l'amaigrissement, devient aussi celle de la « femme élégante ». En hommage à ce docteur, l'une des sources de Brides-les-Bains porte aujourd'hui son nom.
En 1845, est inauguré le premier complexe thermal, avec 28 salles de bains-douches, construit par l'architecte Ernest Mélano, et dans lequel commencent à affluer de nombreux membres de la bonne société cosmopolite.
En 1857, le village de Les Bains, séparé de celui de La Perrière, et le village de Brides, détaché des Allues, s'unissent pour constituer une nouvelle commune : Brides-les-Bains.
Au cours du XIXe siècle, l'eau thermale est d'abord utilisée pour soigner toutes sortes de maladies puis ses vertus dans le traitement de l'obésité sont identifiées. À la fin des années 1870, les premiers régimes diététiques adaptés sont ainsi é établis par les hôtels. La station, qui développe ses infrastructures, voit affluer des personnalités de renommée internationale telles que la reine Élisabeth d'Espagne, la princesse de Croy, la princesse Bonaparte, le prince Orloff, la marquise de Freycinet, la comtesse de Montgoméry, le baron de Rotschild, la baronne du Petit-Thouars, le baronne de Koussoff, le ministre Rambaud, l'éditeur Hachette, ainsi que des membres de familles françaises, britanniques, italiennes, russes, américaines, de l'aristocratie et des affaires.
Grâce au guide de la Tarentaise du docteur Laissus, on connaît les principaux bâtiment hôteliers de la station en 1894 : Le grand hôtel des thermes, l'hôtel des baigneurs et beaucoup de charmantes villas d'hôtes, dont la Villa des roses et la Villa Laissus. Le casino joue un rôle de premier plan, il comprend « des salons de lecture, de conversations, de jeux » les personnalités viennent joeur leur « fortune ou en entendre, outre les beaux orchestres du bal, les opéras comiques ».
En 1927, le casino est considérablement transformé et fut inauguré en 1928, par Jean Moulin, alors sous-préfet d'Albertville en compagnie de Lady Chamberlain, l'épouse du futur premier ministre britannique.
Dans les années 1950, une compétition de ski originale, le « Derby de la Saulire », permet les premières descentes à ski sur le versant des Allues, avec une arrivée à Brides, 2 000 m plus bas. Quelques clients de la toute nouvelle station de Méribel descendent parfois aussi jusqu'au village.
En 1992, Brides-les-Bains est choisi comme village olympique. La station vit l'aventure des Jeux olympiques d'Albertville et s'offre une porte d'accès au plus grand domaine skiable du monde : les 3 Vallées. La télécabine de l'Olympe relie désormais directement le village aux pistes de Méribel et permet ainsi le développement d'une nouvelle activité.
Dans les années 1990, Brides-les-Bains devient la station thermale leader en France pour le traitement de l'obésité.
Depuis 2000, la station fait désormais partie de l'association des 3 Vallées, aux côtés de Courchevel, La Tania, Méribel, Les Menuires-St Martin et Val Thorens.
En 2005, le Spa ouvre au public, avec 1 500 m² dédiés aux soins et au bien-être.
En 2008, le Spa est agrandi de 600 m², devenant le Grand Spa, comprenant des cabines de soins, salle de coaching sportif individuel, solarium, et une plage extérieure avec plusieurs jacuzzis été/hiver.

City/Town : Latitude: 45.45309257249354, Longitude: 6.566562652587891


Died

Matches 1 to 1 of 1

   Last Name, Given Name(s)    Died    Person ID 
1 van West Francië, Keizer Karel Ii  06 October 877Brides-Les-Bains, Rhône-Alpes, France I9557

Calendar

Ik vind deze site geweldig en wil graag financieel helpen het in stand te houden

Klik alstublieft hier om te lezen
over de veranderde situatie

I like this service very much and I want to donate money    

 


This site powered by The Next Generation of Genealogy Sitebuilding ©, written by Darrin Lythgoe 2001-2020.